26 avril 2010

Château "Don Juan"

« Il habitait avec sa femme et ses trois enfants dans une région appelée l'"Entre deux mers" car elle se situe entre la Gironde et la Dordogne. L'exploitation vinicole était pompeusement baptisée : "Château Don Juan".Tout un programme. Faut avouer que nos employeurs étaient des plus spéciaux. Alors qu'ils croulaient sous les dettes, tous les membres de la famille se vouvoyaient sous prétexte que l'épouse était, paraît-il, une descendante illégitime d'Henri IV et que le père de Norbert avait été un grand résistant,... [Lire la suite]
Posté par Martin86 à 12:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 avril 2010

Le cordonnier

Son atelier était à l'ancienne, avec de larges baies vitrées qui donnaient sur un jardin en pente. Le sol et l'établi étaient couverts des chaussures qu'on lui avait confiées, d'outils tous plus aiguisés les uns que les autres, et de magnifiques cuirs aux tons fauves. Plus le regard s'élevait sur les murs et plus l'histoire du métier et de la chaussure semblait remonter le passé. Tout en haut, de vieilles bottines datant peut-être de la première guerre mondiale, des sabots antiques qui avaient connu mille hivers et de vieux brodequins... [Lire la suite]
Posté par Martin86 à 12:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2010

L'inconnu

« Et si le hasard, c’était de l’intelligence qui n’avait pas trouvé son auteur ? Avant Pasteur, on pensait que les maladies étaient causées par une sorte de hasard, finalement une « génération spontanée » qui apparaissait sans crier gare, apportant la peste ou la variole… Puis on a vu que le hasard avait une image : celle des microbes que la science n’avait pu observer jusque là. Alors qu’elle étaient le fruit du hasard, la rage a trouvé son auteur. Après tout ce qui m’est arrivé, je ne crois plus au hasard spontané. Je pense... [Lire la suite]
Posté par Martin86 à 12:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2010

"Viens donc jouer avec moi."

« Tout inadapté au monde réel qu'il était, Arnaud était doué, et l'est toujours, d'un talent inouï pour la peinture. Il m'apprit que les oeuvres ne sont pas seulement des tableaux harmonieux, qui « font plaisir ». Ce sont surtout des découvertes vers l'inconnu. La grande oeuvre ne dit pas à son spectateur « regarde comme je suis belle », mais elle lui dit « Viens donc jouer avec moi »... disait encore Arnaud. » Aquarelle : Arnaud Kalos
Posté par Martin86 à 12:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2010

Les fantômes

« Toutes les familles ont leurs fantômes, invisibles et pourtant logés dans chaque détail de l'univers quotidien. Toutes les familles ont aussi leurs mythes, les légendes qu'on se racontait, qui rendaient fiers parfois. Puis qu'on oublie car les mythes des familles font aussi revivre leurs fantômes. Les uns et les autres s'agrippent comme les personnages noirs et blancs des contes de fées. Ma famille était hantée par le fantôme de la malédiction. Elle avait aussi sa légende : la maison où était née mon père. »
Posté par Martin86 à 12:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2010

Alice

« Encore en pleine forêt, Alice, qui ne marchait plus très bien, m'a montré la maison à flanc de coteau. Une masure moitié abandonnée, moitié habitée car un peu entretenue à voir l'herbe devant. Tout dans la maison semblait silencieux depuis longtemps, ce qui contrastait avec l'acharnement de chacune de ses pierres à vouloir s'élancer sur la colline. La nature autour était telle que je l'avais retrouvée, lorsque mes neurones s'étaient mis à se tarabuster sur le divan d'Arthur. J'étais muet d'émotion si bien qu'Alice, ma tante de... [Lire la suite]
Posté par Martin86 à 12:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]